Le netlinking de Whiteref lors du Pandaranol

Publié par : Erwan le 7 juillet 2011 | Catégorie Référencement/SEO

 

A la demande de Keeg, nous dévoilons la provenance de nos liens lors du concours Pandaranol. En 5 semaines de concours, Whiteref.com et Whiteref.fr comptaient plus de 20.000 backlinks selon Majestic SEO.

Nos sources de liens

Notre réseau

Force d’une équipe de 15 personnes, nous comptons 15 réseaux de sites. Bien sûr tout le monde n’a pas le réseau d’un expérimenté SEO habitué des concours de positionnement mais certains d’entre nous ont des sites costauds en nombre de pages et à fort Pagerank. Cela nous a permis d’avoir un linking quantitatif.

Nos soutiens

Nous avons accentué notre netlinking grâce à nos sympathisants qui n’ont pas hésité pour certains à mettre un lien sur leur home ou des liens sur toutes les pages de leur site. Certes ces liens étaient de faible pertinence sur le keyword Pandaranol mais permettaient déjà d’augmenter notre nombre de referrers.

Sites satellites

Pour obtenir un linkjuice de meilleure qualité, nous avons opté pour la création de sites satellites. White Attitude, bien sûr, même si du fait de son statut de site joker, nous ne l’avons linké vers Whiteref qu’à la fin du concours. Il y avait aussi Pandaranol.biz dont le référencement n’a été foncièrement poussé. Le site satellite principal pourvoyeur de jus a été MyPandaranol. Il linkait depuis la home et les pages du digg et du service d’articles en direction de Whiteref.

Echanges de liens

C’est d’ailleurs MyPandaranol qui a servi aux échanges de liens non-réciproques. Nous avons donc mis un lien home vers Gigantesque et 3615seo qui renvoyaient vers Whiteref. Avant que Jambon-Panda réalise sa 301 vers Petit-Panda, nous avions aussi un partenariat avec lui mais cette fois sur toutes les pages du site.

Blogs gratuits

A ces sites propres, nous avons investi les plateformes de blogs (Over-blog, WordPress, Blogspot, Eklablog, Agence-Presse, Unblog, Sosblog, Edublogs, ….). Suivant l’éditeur du blog, leur animation a été différente. Articles courts ou communiqués assez longs ont permis de capter des liens depuis ces sites à trustrank.

Soumissions annuaires, articles et diggs

Enfin, nous avons basé notre stratégie de netlinking sur le fait que Whiteref est un vrai site, pas un site jetable. Nous avions donc une porte ouverte sur les annuaires, plateformes de communiqués de presse ou encore les digg-like.

Popularisation des liens

Les articles ont été popularisés pour qu’ils ressortent mieux. Nous avons ainsi utilisé nos blogs Pandaranol et des digg-like pour construire un netlinking autour de nos CP et fiches annuaires.

Hiérarchisation des supports de nos liens

Nous avons essayé de mettre en place une hiérarchie dans les supports de nos liens. Nous avons évité de linker depuis Whiteref les articles lui faisant un lien ou encore nos blogs sur le Pandaranol préférant éviter ce qui correspondrait à un échange réciproque. Notre envie de constituer un gros site avec de nombreuses pages indexées nous a conduit à créer les outils SEO qui renvoyaient du jus vers nos sites (et aussi ceux de nos partenaires) donc il y avait néanmoins des échanges de type réciproque.

White Attitude (mode discret) a aussi été alimenté depuis divers supports. Les derniers jours, nous avons créé des liens vers Whiteref pour lui retourner le linkjuice.

Concernant les plateformes de blogs, nous avons mis 2 niveaux. Nos blogs sous Eklablog, Agence-Presse, Unblog, Blogspot ont été privilégiés et ne renvoyaient pas de liens vers les autres blogs gratuits. Ces derniers, la dernière couche de liens, balancés vers toutes les pages sans distinction.

Nous avions en somme 3 niveaux de hiérarchie. Whiteref et White Attitude constituaient donc le premier niveau. Le deuxième niveau était pour My Pandaranol, les meilleurs blogs, les fiches annuaires et les communiqués de presse. Enfin le dernier pour les autres plateformes de blogs et les digg.

Le Netlinking de Whiteref

Notre netlinking a été basique. Pour un concours SEO, la possibilité d’être visible sur les plateformes SEO est une bonne chose qui nous a différencié des autres candidats. Par ailleurs, je pense que la mise en place d’un site qui truste pour les échanges de liens est intéressante. C’est un échange gagnant-gagnant qui ne dénature pas le site numéro 1.

Par contre je m’interroge sur le fait d’avoir trop envoyé des liens en quantité (liens tout site) vers Whiteref au lieu d’essayer de faire monter aussi d’autres sites. Le but aurait été ici de développer des sites à forte pertinence pour un linking de qualité vers Whiteref.

Et pour finir un graph qui compare le nombre de liens acquis par DontBeEvil, Aranol, Koolioo.com (redirigé vers Coolioo.fr rédirigé vers Suninfo), Whiteref.com et Whiteref.fr.

backlinks Pandaranol

Posts voisins:

 

« Stratégie de Whiteref lors du concours Pandaranol | La team Whiteref 6ème du Pandaranol. Merci ! »

11 Responses to “Le netlinking de Whiteref lors du Pandaranol”

  1. SEO@3615 SEO Says:

    Impressionnant le nombre de 20 000 BL pour vos sites ! Bravo pour le travail d’équipe, ça n’a pas toujours du être facile à coordonner/gérer. Merci pour le bilan très complet de la stratégie de netlinking whiteref et heureux d’avoir échangé un lien 😉

  2. Strategio@Création site web Cluses Says:

    C’est là que l’on voit le volume de travail à fournir pour se positionner…
    Bravo en tous cas pour les choix stratégiques et pour le résumé de la démarche.

  3. Niko @ petit-panda Says:

    20 000 mais combien selon webmaster tools parce que je n’ai pas souvenir d’en avoir balancé enormément sur le mien, et il m’annonce là 261k liens 😮

  4. Keeg@bafa Says:

    Top, merci beaucoup pour ce retour de liens. Il suffisait de demander^^.

    20 000 BL (sans doute bien plus en réalité), c’est beau. Peut-être un manque de referers, mais je n’ai pas les stats exactes. 🙂

  5. olivier@agence web Says:

    Ah, c’est agréable de voir qu’un comportement whitehat peut obtenir de bon résultats 🙂 et sa confirme le fait qu’un référencement efficace (sur des requêtes concurrentielles j’entends) se fait en équipe et non pas tous seul.

  6. Erwan Says:

    @Niko
    Je n’ai pas accès à GWT (si un autre Whiterefiste a le décompte…).
    Concernant Y!, Whiteref.fr compte actuellement près de 18000 backlinks et Whiteref.com 6600. Et Petit-Panda près de 25.000. Mais ce n’est pas le nombre qui compte.

    Voici le comparatif avec Petit-Panda et nos 2 Whiteref.
    Whiteref Petit Panda

    Quand nous avons affranchi les 20.000 liens, Petit-Panda dépassait les 12.000 bl.

    @Keeg
    J’ai rajouté dans l’article le graphique du comparatif entre les sites Whiteref et les gagnants du concours Pandaranol. Koolioo.com a un nombre colossal et referrers. Et Whiteref affiche quand même un nombre de referrers bien inférieur aux autres (car là on ne peux pas trop additionner le .fr et le .com).

  7. camille Says:

    GWT nous donne à peu près 17 000 liens vers whiteref.com 😉

  8. Niko @ petit-panda Says:

    @Erwan @Camille je ne dis pas le contraire, mais vu tous les sites que vous aviez en réseau, me semble que GWT vous en aurait donné facile plus que petit panda justement, c’est ça qui m’étonne

    moi j’ai principalement récupéré des blogrolls, sur la fin du concours surtout, de pas mal de blogs différents 🙂

    apparemment selon ahrefs j’aurai plus de liens que whiteref.com : http://ahrefs.com/history_chart.php?days=inf&q%5B%5D=whiteref.com&q%5B%5D=petit-panda.com
    mais perso j’ai du mal à y croire 🙂

  9. camille Says:

    @Niko sur GWT je n’ai pas les stats pour whiteref.fr qui a également acquis un grand nombre de liens, donc je pense qu’il doit y en avoir bien plus en réalité.

    Pour exemple, Yahoo Explorer me sort plus de 6000 liens pour Whiteref.com et plus 17000 pour Whiteref.fr !

  10. Le Juge@SEO Houston Says:

    20K liens c’est effectivement tres tres impressinnant… Quel futur pour Whiteref? du coup? puisque ce n’est pas un site jetable??? z’allez en faire quoi?

  11. camille Says:

    @LeJuge Whiteref va devenir une plateforme SEO complète : digg, CP, annuaire, …

Laisser un commentaire